Le Président de l'Assemblée législative de l'Ontario

Programme des pages

Lorsque l'Assemblée siège, les visiteurs à l'Assemblée législative peuvent observer la présence de jeunes assis sur l'estrade, près du président, ou en train de faire des commissions pour les députés. Ces jeunes gens et jeunes filles, les pages de l'Assemblée législative, sont des élèves de septième et huitième année sélectionnés parmi des candidats provenant de toute la province pour servir à la Chambre de l'Assemblée législative. Pendant leur stage qui dure de deux à quatre semaines, les pages se voient assigner diverses tâches, suivent des cours à l'Assemblée et apprennent comment fonctionnent l'Assemblée et le gouvernement de notre province.

Il y a  des pages à l'Assemblée depuis l'inauguration de l'édifice actuel en 1893. À cette époque, les pages étaient des garçons ou des hommes employés par l'Assemblée. Le greffier approuvait les nominations et le sergent d'armes était responsable de leur conduite. Il y eut peu de changements au programme des pages jusqu'en 1929, date à laquelle le Règlement fut modifié pour préciser que le greffier serait désormais responsable de tous les officiers, greffiers et autres employés de l'Assemblée.

On mentionne pour la première fois l’éducation des pages avec l’annonce de la nomination d'un professeur particulier en 1952. Les pages suivaient des cours deux après-midi par semaine et le samedi. Dès les années soixante, le programme a commencé à faire plus de place au contenu éducatif. De nos jours, les pages acquièrent une expérience de travail à l'Assemblée tout en suivant des cours de mathématiques et en  s’initiant au processus législatif, c'est-à-dire  l'histoire de l'Assemblée, sa structure politique et l'élaboration des lois en Ontario.

Au fil des ans, l'uniforme des pages a évolué. Au départ, il consistait en une veste courte ouverte sur le devant et terminée en pointe dans le dos, une chemise de cérémonie blanche, un nœud papillon noir, un short long s'arrêtant un peu au-dessus du genou, des bas noirs et des souliers vernis. De nos jours, l'uniforme consiste en un blazer, un pantalon, un gilet, des chaussures et des chaussettes noirs ainsi qu'une chemise de cérémonie blanche. Lorsque les filles furent acceptées pour le programme, leur uniforme fut essentiellement semblable à celui des garçons, parce qu'il était pratique et permettait une liberté de mouvement.

Les pages ont leurs propres locaux à l'édifice principal de l'Assemblée législative; ils comprennent une salle de classe, une salle de jeu, un réfectoire, des cabines pour se changer, des toilettes et des bureaux. C'est là que les pages suivent leurs cours et se détendent avec leurs nouveaux amis. Les locaux des pages n'ont pas toujours été aussi confortables qu'aujourd'hui. Il y eut un débat en 1946, où un jeune député prit parti pour les pages et dit que le « cagibi » des pages ressemblait à la « tanière de Fagin dans Oliver Twist. » Cependant, il y eut peu de changements dans les conditions de vie des pages jusqu'à l'arrivée en fonction de l'honorable Fred Cass en tant que président de l'Assemblée dans les années soixante, qui fit déménager leurs locaux dans un grand bureau au troisième étage. Les équipements y étaient semblables à ceux des locaux actuels des pages.

C'est durant l'époque de M. Cass que l'on commença à sélectionner les pages parmi les candidats de toute la province, plutôt que parmi ceux des écoles de Toronto seulement. En 1971, quatre filles de huitième année du comté de Durham furent les premières filles à servir comme pages. Les pages féminines reçoivent le même salaire et accomplissent les mêmes tâches que leurs homologues masculins. Durant la session d'automne de 1980, le groupe de pages était entièrement composé de filles, conséquence de la forte proportion de candidatures féminines. De nos jours, le groupe de pages consiste en un nombre égal de filles et de garçons de différentes circonscriptions.

Depuis les années soixante, seuls les élèves qui maintiennent une moyenne de 80 % ou plus à l'école peuvent devenir pages. Les candidats doivent participer à des activités parascolaires tant à l'école que dans leurs collectivités, doivent montrer un intérêt pour les affaires courantes et doivent bien s'entendre avec les personnes de leur âge et les adultes. Le programme est très sélectif et les pages sélectionnés pour servir à l'Assemblée législative apportent avec eux un niveau d'excellence scolaire, de participation communautaire et de comportement à cet environnement pédagogique unique. Ils en retirent une expérience inestimable de la participation au jour le jour au processus législatif et un point de vue de spectateur privilégié sur la façon dont nous sommes gouvernés.

Cliquez ici pour la page d'accueil du programme des pages.